13 septembre 2014 ~ 0 Commentaire

DE TOUTE ETERNITE

couv71788731

 

  • Editeur :   Michel Laffon
  • Date de parution :   2003
  • Genre :  Roman
  • 645  pages

 

MOT de l’EDITEUR 

 Peut-on aimer quelqu’un qu’on ne connaît pas encore ? Souffrant d’un mal étrange occasionnant des déplacements involontaires dans le temps, Henry sait qu’il épousera Claire et qu’elle sera l’amour de sa vie, mais il ne sait pas quand leurs chemins vont se croiser. Lorsqu’ils se rencontrent enfin c’est le début d’une singulière passion, d’autant plus ardente  qu’ils savent que le temps leur est compté. Comment résister  à la tentation de dévoiler ce qui les attend ? Pour vivre leur amour, Claire et Henry devront se montrer forts plus forts que le temps. « Préparez-vous à vous laisser emporter ». 

alt=Description de cette image, également commentée ci-aprèsUn mot sur l’auteur :     Audrey NIFFENEGGER

Audrey Niffenegger est une romancière et une artiste américaine née le 13 juin 1963 à South Haven, Michigan. A l’image de son héroïne, Audrey Niffenegger est artiste. Elle s’est spécialisée dans la conception de livres précieux et enseigne les arts plastiques à l’université de Chicago. De toute éternité est son premier roman.

 

RESUME du livre  :  

  »Je l’aime. II représente tout pour moi. Je l’ai attendu toute ma vie et à présent il est là. (J’ai du mal à m’expliquer.) Avec lui je peux contempler mon existence dans sa totalité, comme une carte, passé et futur réunis, comme un ange… [..] Tout est déjà arrivé. Tout en même temps. « 

Nous avons tous déjà eu cette impression d’avoir rencontré une personne quelque part avant, ou de l’avoir connue dans une autre vie… Et si c’était dans un autre temps ?

Quand Henry, bibliothécaire, voit arriver Claire, une artiste séduisante, il ne peut croire à l’incroyable : ils se connaissent depuis des décennies, même s’il ne s’en souvient pas. Car Henry est atteint d’une maladie qui le propulse dans le temps. Il a rencontré Claire alors qu’elle était enfant et va sans cesse partir et revenir à des époques de leurs vies respectives…

L’histoire folle et romanesque d’un amour absolu et éternel. 

EXTRAIT DU LIVRE – DE TOUTE ETERNITE – page 361 

 Parfois je donnerais tout pour m’introduire dans le cerveau d’Henry et visionner sa mémoire comme un film. Je me rappelle la première fois où j’ai appris à me servir d’un ordinateur ; j’avais quatorze ans et Mark s’efforçait de me montrer comment dessiner sur son Macintosh. Au bot de dix minutes environ, je n’avais plus eu qu’un seul désir ; plonger mes mains derrière l’écran et saisir la chose réelle qui s’y cachait, quelle qu’elle fût. Je ne suis sensible qu’au contact – toucher les textures, percevoir les couleurs. Chercher une maison avec Henry me rend folle.

Prix de vente :     15,00  €uros frais de port compris

S’adresser ici francoise-salaun@live.fr

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54