10 septembre 2014 ~ 0 Commentaire

L’ENVERS DU MIROIR de J.Egan

538854305858

 

  • Editeur :   Belfond
  • Date de parution :   2003
  • Genre : Roman
  • 470    pages

MOT de l’EDITEUR

Dès qu’elle a pu fuir la médiocrité de Rockford, Alabama, la belle Charlotte Swenson a gagné les lumières de Manhattan. Elle y a connu le succès avant qu’un terrible accident de voiture ruine définitivement sa carrière de mannequin. Si son visage est soigneusement reconstruit, la jeune femme est intérieurement dévastée. Contrainte à une longue convalescence dans sa ville natale, elle fait la rencontre d’une autre Charlotte, une adolescente solitaire, prisonnière d’un physique banal, confrontée elle aussi au regard d’autrui et qui vit une relation passionnelle avec son professeur de mathématiques, un homme au comportement des plus étranges. Quand Charlotte Swenson revient monter New York, la ville du paraître, ses amis l’évitent ou ne la reconnaissent pas, et cette brutale impression d’invisibilité lui est insupportable. Charlotte se met à boire et glisse dans la dépression. Mais, brusquement, elle va susciter un intérêt lié à sa gloire passée : un détective sur les traces d’un individu qu’elle serait la dernière à avoir vu, une journaliste intriguée par son histoire ; chacun va questionner ce passé que Charlotte a voulu fuir. Tous les fils énigmatiques de ce roman vont finir par se nouer pour décrire, dans un jeu de miroirs, la terrible solitude de l’individu dans une société de plus en plus en proie à la dictature de l’apparence, où l’identité est définie par des signes extérieurs d’appartenance. Un roman troublant, très riche, qui fut finaliste du prestigieux National Book Award en 2001. 

Un mot sur l’auteur :     

Jennifer-EganNée à Chicago en 1962, Jennifer Egan vit aujourd’hui à New York. Diplômée en littérature, elle est l’auteur de nombreuses nouvelles et d’un roman, La Parade des anges (Belfond, 1995).

Jennifer Egan vit aujourd’hui à Brooklyn.

Diplômée en littérature, elle est l’auteur de nombreuses nouvelles et romans « La Parade des anges »(Belfond, 1995).,  »‘ envers du miroir »(Belfond, 2003), « he Keep »et d’un recueil de nouvelles « merald City »

Ses nouvelles sont parues dans le New Yorker, Harper’s Magazine, GQ, Zoetrope et Ploughshares, et ses récits sont souvent publiés dans le New York Times Magazine.

Elle remporte en 2011 le Pulitzer ainsi que le National Book Critics Circle Award avec « qu’ avons-nous fait de nos rêves ? », le roman parait en France en 2012.

Le film The Invisible Circus (2001) est réalisé par Adam Brooks d’après l’œuvre de Jennifer Egan « La parade des anges ».

RESUME du livre  :  

Tentaculaire, ambitieuse, le roman de Jennifer Egan emporte le lecteur par son énergie omniprésente. Un surprenant mélange de philosophie, de commentaire social et de narration.

EXTRAIT DU LIVRE – L’ENVER DU MIROIR – page 255 

 J’eus un moment d’hésitation. Ce que je détestais par-dessus tout, ce que je détestais depuis toujours, c’étaient les pseudo-confidences dans lesquelles on avait essayé de m’entraîner des centaines de fois au fil des années ; raconte-moi comment ton père te battait avec sa ceinture, je te raconterai comment on me laissait pleurer des heures tout seul dans ma chambre, comment on m’a empêché de jouer du piano, combien je me sentais triste et esseulé quand j’étais petit, et après ça on sera devenus intimes parce chacun saura ce qui a bris’ l’autre. Il n’y avait rien de plus artificiel au monde ; ça ne regardait personne de savoir ce qui m’avait brisée ; peut-être même que je  n’étais pas brisée du tout….

 

Prix de vente :     20,00  €uros frais de port compris

S’adresser ici francoise-salaun@live.fr

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54