10 septembre 2014 ~ 0 Commentaire

LA MOUSSON de L.Bromfield

41kgVRkFELL

 

  • Editeur :   Stock
  • Date de parution :   1992
  • Genre : Roman
  • 767    pages

 

MOT de l’EDITEUR

Publié pour la première fois en 1937, « La Mousson » – qui porte en anglais le titre, infiniment plus poétique, de « The Rain Came » – est probablement, avec « Mrs Parkington », le roman le plus connu et aussi le plus lu de Louis Bromfield. Il a d’ailleurs donné lieu à une adaptation cinématographique mémorable avec la sculpturale Lana Turner dans le rôle de lady Esketh, Tom Ewell – le voisin de Marilyn dans « Sept Ans de Réflexion » – dans celui de Tom Ransome et un Richard Burton somme toute assez convainquant dans celui du Major Safti.

L’argument de base est le suivant : dans une petite principauté indienne, l’Etat de Ranchipur, que gouvernent de façon éclairée le Vieux Maharadjah et son épouse, l’impressionnante Maharani, la saison Sèche touche à sa fin et tout le monde attend désespérément le début de la saison des Pluies. Lorsque celles-ci arrivent, elles sont si violentes qu’elles provoquent la crue du fleuve et la rupture d’un barrage édifié par un escroc. La ville se retrouve alors inondée et le choléra se déclare. A la fin de ce roman-fleuve – six-cent quatre-vingt-quinze pages en édition de Poche – tout rentrera dans l’ordre non sans que certains des personnages campés par Bromfield n’aient trouvé dans la catastrophe une mort navrante ou héroïque.

Amis de l’Histoire en général et de l’Inde en particulier, à lire….

 

Un mot sur l’auteur :     Louis Bromfield 

220px-Bromfield.louisNé en 1896 à Mansfield (États-Unis), Louis Bromfield a reçu en 1926 le prix Pulitzer pour son troisième roman Précoce automne. « La Mousson » a été publié en 1937. Il est mort en 1956 dans sa ferme de l’Ohio. 

Dans les années 1980, Louis Bromfield fut admis à titre posthume à l’Ohio Agricultural Hall of Fame et en décembre 1996, pour le centenaire de sa naissance, le département d’Agriculture de l’Ohio a fait faire un buste du célèbre écrivain pour son nouveau siège social de Reynoldsburg.

Les idées visionnaires de Bromfield en matière d’agriculture continuent de faire école à travers le monde. La fille de l’écrivain américain, Ellen Bromfield-Geld, a inauguré Malabar Brazil, une fondation destinée à propager les idéaux de la culture biologique. La Malabar 2000 Foundation envisage la création d’un centre de formation à Malabar Farm pour prolonger les essais tentés naguère dans le comté de Richland par Louis Bromfield.

 RESUME du livre  :  

 Derrière ce thème, les buts poursuivis par le romancier s’avèrent multiples. Avant tout, bien entendu, l’éternelle opposition entre l’Orient et l’Occident – au bénéfice de l’Orient puisque Bromfield penchait fortement vers le Communisme et rejetait avec violence toute idée colonisatrice qui ne fût pas originaire d’URSS. (En ce qui concerne la colonisation des Etats-Unis, ce petit-fils de pionniers débarqués en Ohio au XVIIIème siècle n’en parle toujours qu’en termes héroïques pour les Blancs et je ne connais aucun ouvrage de lui où il ait pris position pour les Indiens d’Amérique. ). Les considérations enthousiastes qu’émet aussi Bromfield sur l’Islam en évoquant la personnalité au demeurant des plus énergiques de Rashid Ali Khan, le Chef de la Police de Ranchipur, sonnent tout aussi étrangement et ne trouveraient certainement pas d’écho de nos jours chez la majeure partie des Américains. 

EXTRAIT DU LIVRE – LA MOUSSON – page 287  

 Malgré l’averse, Miss Hodge prit le chemin le plus long pour rentrer, passant par le quartier des Intouchables au lieu de traverser le Bazar. Elle ne craignait plus d’abîmer son foulard. Elle avait vu Lady Esketh, lui avait parlé ! Et Lady Esketh allait venir prendre le thé au bungalow ! Lady Esketh qu’elle connaissait par les échos mondains du Morning Post depuis qu’elle était petite fille et faisait des séjours à Windsor chez sa marraine, la bonne vieille Reine. Lady Esketh s’était montrée aimable, amicale ; elle lui avait parlé de la même façon que si elle eût été une de ses anciennes voisine d’Agatha Terrace, à Birmingham….

 

Prix de vente :     20,00  €uros frais de port compris

S’adresser ici francoise-salaun@live.fr

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54