30 août 2014 ~ 0 Commentaire

LA VENGEANCE D’ISABEAU de M.Calmel

 

 

  • LA VENGEANCE D’ISABEAU de M.Calmel dans ROMANSEditeur :  XO
  • Date de parution :  2003
  • Genre : Roman
  •  455  pages

 

LE BAL DES LOUVES – Tome 2– livre relié 

MOT de l’EDITEUR 

1531. La vengeance des femmes-loups n’a pu être accomplie, mais leur vie a retrouvé normalité et gaieté. À Paris, Isabeau est devenue lingère du roi François Ier, qui apprécie sa compagnie. L’ancienne petite sauvageonne d’Auvergne gère de main de maître une boutique où les plus belles soieries de la Cour sont taillées et brodées. A ses côtés virevolte sa petite-fille, Marie, une adolescente rieuse et insolente, adorée à la Cour des Miracles où elle a longtemps vécu cachée. Avec son ami d’enfance, le jeune Constant, fils du nain Croquemitaine, elle ne cesse de provoquer la police du roi. Pourtant, un jour de printemps, cette nouvelle vie bien ordonnée bascule. Un chargé de justice vient d’être nommé à Paris, et celui-ci n’est autre que François de Chazeron. Il est venu les traquer…

 

e3887b7771ca0a20e32f7b.L._V182079247_SX200_Un mot sur l’auteur :   Mireille CALMEL

Photo : © Emmanuele Scorceletti

Née en 1964, Mireille Calmel écrit depuis l’âge de huit ans. Ses romans aux héroïnes entières, fières, courageuses, connaissent un immense succès : rappelons Le Lit d’Aliénor, Le Bal des Louves, Lady Pirate et Le chant des sorcières, vendus à près de deux millions d’exemplaires et traduits dans plus de dix pays. Les deux volumes de sa nouvelle série, La Reine de lumière, ont paru aux éditions XO en 2009 et 2010. Mireille Calmel vit en Aquitaine avec son mari et ses enfants.

Mêlant alchimie, sensualité et cruauté, le Bal des Loues nous emporte dans un tourbillon de sentiments violents et de rebondissements. Comme dans le Lit d’Aliénor, éléments historiques et légendes oubliées ont permis à Mireille Calmet de tisser les fils de son intrigue. Sous sa plume, la réalité se transforme, et l’on jurerait que c’est la vérité. Le surnaturel se glisse dans la vie des personnages avec une spontanéité, une évidence telles que le lecteur est conquis. Ce deuxième roman nous le réaffirme ; cette jeune femme a un talent fou !

Extrait du livre  :  LA VENGEANCE D’ISABEAU – page 80 

Lorsqu’il ouvrit les yeux pourtant, Michel n’était plus à ses côtés, il faisait grand jour dans la pièce, les cloches de la cathédrale appelaient à l’office et une odeur de viande grillée lui montait aux narines. Il ne se souvenait pas s’être endormi, il avait encore la conscience du chant d’un coq alors qu’une clarté rosâtre ourlait l’intérieur de la chambre. Il s’étira douloureusement ; A force de souvent dormir à même le sol, il avait peu l’habitude de ces matelas trop mous, si confortables que l’on s’y sentait aspiré, fondu. Il s’y réveillait toujours ankylosé. Il se leva, épancha une vessie trop pleine en se demandant si le trou à deux mètres du sol pouvait empêcher son urine d’éclabousser les passants et se prit à rire de cette farce. Malgré le point d’interrogation que Michel avait amené sur sa vie, il se sentait d’humeur joyeuse ; Il lui tardait de retrouver sa fille ; avec l’aide de Michel, ce serait facile. C’est pour cela qu’il était venu. Il descendit l’escalier d’un pas alerte et à sa grande surprise tomba sur une vieille femme qui apportait une tranche de lard grillé accompagnée d’œufs sur le plant au-devant de lui.

Prix de vente :     12,00  €uros frais de port compris

S’adresser ici francoise-salaun@live.fr

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54