28 août 2014 ~ 0 Commentaire

LA FRANCE ET SON MENSONGE de Fr. de Closets

 

 

41O4zTvblIL._SL500_SY344_BO1,204,203,200_Editeur : DENOEL

  • Date de parution :  1977
  • Genre : Société
  • 384 pages.

 

MOT de l’EDITEUR 

La France est selon lui une société de connivence dans le mensonge, un pays de crispation et de tabous dans lequel le non-dit règne en roi. Il revient avec humour sur l’exemple de la conquête de la lune et des promesses de clubs de loisirs sur la Mer de la Tranquillité. Ce n’était, comme il l’avait exprimé à l’époque, qu’un défi entre les Etats-Unis et l’URSS et il n’y avait pas besoin d’être un génie pour savoir que ça n’irait pas plus loin. François de Closets insiste sur l’incroyable capacité de la France à ne pas admettre la réalité de la situation. Le langage politique est pour lui devenu un déclencheur d’émotion au sens où un seul mot revêt une aura symbolique : le mot déclin, par exemple, suffit à l’indignation. Il définit le point de départ de ce déclin au début des années 1970.

 

Un mot sur l’auteur :   

François de Closets, né à Enghien-les-Bains le 25 décembre 1933, est un journaliste français.

François de Closets entreprit une carrière d’écrivain en 1969 après son éviction de l’ORTF. Ses deux premiers ouvrages sont consacrés à l’aventure spatiale : L’Espace terre des hommes (Tchou) et La Lune est à vendre (Denoël) en 1969. Dans ce dernier, il annonce la fin des vols habités en direction de la Lune.

220px-Francois_de_Closets_20100207_Bagnols-sur-Ceze_2En 1970, il fait paraître son premier essai : En danger de progrès (Denoël), consacré aux risques d’un progrès incontrôlé. En 1974, il publie Le Bonheur en plus (Denoël), qui dénonce les illusions du progrès technique. Publié au lendemain du premier choc pétrolier, ce sera son premier succès de librairie. En 1977, La France et ses mensonges (Denoël), ouvre la série de ses études consacrées à la société française. Il aborde un certain nombre de dossiers « tabous », Concorde, l’alcoolisme, l’argent, etc.

En 1978 et 1979, les nouvelles d’anticipation écrites pour son émission radiophonique sont reprises dans les deux tomes des Scénarios du futur publiés chez Denoël. De son expérience télévisée, il tire en 1980 un essai : Le système EPM publié chez Grasset, plaidoyer pour une télévision qui soit, tout à la fois, populaire et de qualité.

Au printemps 1982, il publie Toujours Plus ! (Grasset), essai consacré au néo-corporatisme censé ronger la société française. Le best-seller devient un fait de société : 850 000 exemplaires sont vendus en édition courante et autant en édition de poche.

Résumé :  François de Closets, le célèbre journaliste qui dénonce les abus, est furieux… « d’avoir eu raison trente ans trop tôt » : « En 1992, j’ai commencé à dénoncer le dérèglement des finances publiques. Aujourd’hui, nous sommes arrivés à l’échéance fatale », dit-il, accusant les hommes politiques de totale irresponsabilité. Pour lui, notre pays est en grand danger, et il s’offusque : « Qu’un pays comme la France, avec autant d’atouts, soit au bord de la faillite, ce n’est pas concevable ! »

EXTRAIT du livre – page 342 

Pour la société, ce mécanisme présente les plus grandes commodités. Il permet de recourir à l’autodiscipline et non à la répression. Car le tabou n’est pas défendu par les gendarmes, mais par les simples citoyens ou les membres d’un groupe. Leur pression diffuse est bien plus efficace que la peur de la prison. Celle-ci ne joue qu’un rôle  dissuasif, mais ce n’est pas elle qui façonne les comportements. Le conformisme est insufflé par la communauté même et non par son appareil répressif. C’est tous les jours que l’on peut observer cette différence entre l’interdit et l’interdiction. Il n’est pas nécessaire de mettre un policier derrière chaque Français pour l’empêcher de piller, de violer ou d’assassiner ses voisins, car il s’en abstient ordinairement alors même qu’il aurait l’occasion de le faire en toute impunité. Si au contraire, le meurtre, le vol et le viol n’étaient pas des tabous, il faudrait décupler les effectifs de la police. C’est bien ce que l’on observe lorsque ce mécanisme ne joue pas.

Prix de vente :        8,00  €uros frais de port compris

S’adresser ici francoise-salaun@live.fr

 

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

A Book Please |
Quidam |
Mon Sang d'Encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureinfernale
| Un pour tous tous pour un
| Laloba54